Logiciels utiles

Quelles sont les étapes de développement d’un logiciel sur mesure?

Par Tutos-Info , le 27 juin 2022 - 5 minutes de lecture
logiciel sur mesure
Noter cet Article

Dans le monde de l'IT beaucoup d'entreprises développent leur propre logiciel sur mesure. Le but étant de répondre à une demande très précise. Les étapes de développement d'un logiciel personnalisé peuvent être divisées en trois parties: la conception, la programmation et les tests.

Pourquoi investir dans un logiciel sur mesure ?

La création de logiciels sur mesure est un processus très complexe qui requiert une expertise technique approfondie. Il s’agit de créer un logiciel adapté aux besoins d’un client en prenant en compte ses exigences, sa structure organisationnelle, son système d’information existant, etc.
Le développement d’un tel logiciel nécessite un travail de réflexion préalable sur les fonctionnalités attendues et les besoins.

Ce travail d’analyse et de conception permet ensuite à l’équipe de développeurs de concevoir le logiciel selon les besoins exprimés par les utilisateurs finaux.

Lancer un projet de développement de logiciel sur mesure implique donc un travail collaboratif entre les équipes internes et externes à l’entreprise.

Certaines en ont fait leur cœur de métier et une entreprise de logiciel sur mesure peut vous aider à concevoir l'outil parfait !

La conception d'un logiciel sur mesure

La conception est l'étape initiale où vous commencez à développer le logiciel. Vous devez d'abord comprendre les besoins et la situation de votre client afin de vous assurer que votre projet est réalisable.

Les besoins et la situation de votre client peuvent être déterminés par des entretiens avec le client. Cela peut vous aider à déterminer si le projet est réalisable ou non.

La conception du logiciel comprend également l'identification des exigences du logiciel. Cela inclut le choix des caractéristiques que vous souhaitez inclure et la définition de leur emplacement dans le système. La conception du logiciel peut être effectuée en utilisant un outil de conception assistée.

Il est impératif de définir les besoins et le cahier des charges. Une fonctionnalité non prévue peut vous emmener droit dans le mur. Lorsque le développement a démarré, il peut être compliqué d'intégrer un nouveau module.

La programmation d'un logiciel sur mesure

La programmation est la deuxième étape du développement du logiciel. Vous développez le code de programmation pour le système. Cela implique l'écriture d'un script qui peut être utilisé pour exécuter des commandes ou effectuer des tâches.

Vous utilisez également des bibliothèques de programmes pour vous permettre de développer plus facilement votre code de programmation.

La programmation du logiciel comprend également la création des fichiers sources et la compilation du code source. Vous pouvez ensuite exécuter le programme sur le système cible.

Il s'agit de la partie la plus longue et qui demande le plus de ressources. Il faut construire les différentes briques logiques de votre application tout en minimisant le nombre de bugs.

Il existe de nombreux langages de programmation que vous pouvez utiliser pour créer un logiciel. Les plus populaires sont les suivants :

  • Visual Studio Code (VC)
  • Microsoft Visual C++ (MCV)
  • Symfony

Le logiciel doit pouvoir évoluer facilement au fur et à mesure, il ne doit pas rester fermé.

La phase de test

La phase de test est la dernière étape du développement d'un logiciel. Vous effectuez un test pour vous assurer que le logiciel répond correctement aux exigences. Vous pouvez ensuite publier et partager vos résultats avec le reste de l'équipe. Vous pouvez également utiliser des techniques de test pour vous aider à détecter les erreurs dans le système et à les éliminer.

Parfois, il est possible de dédier une équipe aux tests du logiciel. On peut également simuler une montée en charge pour vérifier que l'application est capable d'aborder les pics de trafics.

Enfin, la phase de test permet de corriger des bugs et d'apporter des corrections mineures avant la mise en production.

La formation des utilisateurs

Un point souvent oublié c'est la formation. C'est bien beau d'avoir une application flambant neuf, mais il faut que vos collaborateurs puissent l'utiliser correctement.

Vous pouvez créer des petits groupes de travail pour que vos collaborateurs se sentent impliqués dans le projet.

Si vos collaborateurs maîtrisent l'outil, ils gagneront en productivités.

Quelques conseils pour un logiciel sur mesure

Lorsque vous travaillez avec votre partenaire, il faut garder de bons contacts. Beaucoup de logiciels sont fermés et si les relations se dégradent vous ne pourrez plus le faire évoluer.

S’il s'agit d'un logiciel de facturation, il doit pouvoir s'adapter aux modifications de lois, ces modifications doivent se faire sans trop d'impact pour votre activité.

Beaucoup proposent des outils en mode SAAS (en cloud), ce mode est très bien puisque vous n'avez pas d'infrastructure à mettre en place. Vous bénéficiez également d'un taux de disponibilité très important. La contrainte c'est le coût de l'abonnement et le stockage des données dans un centre de données partagées.

Vous pouvez rester maître de vos données en utilisant une infrastructure interne. Il faut cependant prendre en compte le coup de la licence système, le volume de stockage, mais aussi la sécurité de votre infrastructure.

Tutos-Info

Fondateur de Tutos-Informatique, je suis Administrateur Systèmes et Réseaux. Je propose des tutoriels suite à mes interventions clients.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.