Accueil - Monétisation - Monétiser son site – Quelques démarches administratives cruciales

Monétiser son site – Quelques démarches administratives cruciales

Monétiser son site – Quelques démarches administratives cruciales
5 (100%) 2 votes

Monétiser son site internet ( blog / forum / page web ) est quelque chose de naturel puisqu’il permet de payer les frais d’hébergement. Cependant saviez-vous que la monétisation de votre site engendre des démarches administratives ? En effet, il faut déclarer cette source de revenu et, pour ça, vous pouvez opter pour un statut professionnel. Ce billet résume rapidement les démarches à entreprendre.

Pourquoi monétiser son site ?

Comme je l’ai expliqué chaque site en ligne engendre des coûts ( plus ou moins faible selon le trafic ). Voici quelques éléments qui sont à la charge du webmaster :

  • Le nom de domaine (environ 15€/ an)
  • L’hébergement (le serveur / l’espace de stockage qui accueille votre site, le tarif varie selon le trafic, les fournisseurs)

Enfin, certain peuvent arrondir leurs fin de mois, voir gagner leur vie avec un blog, mais cela reste difficile.

Si vous décidez de vouloir rentabiliser votre site vous pouvez faire appel à plusieurs méthodes comme :

  • l’affiliation (vente de produit et vous touchez une commission)
  • publicités (via des annonceurs comme Google Adsense / Criteo)

J’ai testé quelques régies publicitaires vous trouverez différents articles à ce sujet sur la rubrique Monétisation

La monétisation est en route, c’est quoi la suite ?

1 – Choix d’un statut professionnel

Lorsque l’on veut monétiser son site, tous les revenus générés par la pub, l’affiliation ou quelque soit la méthode, sont à déclarer. Vous devez opter pour un statut professionnel. Le plus simple est celui de Micro-Entrepreneur (anciennement Auto-entrepreneur). Pour créer votre statut c’est sur ce site de l’URSAFF

Pour info j’ai testé le site LegalStart qui s’est occupé de toutes les démarches gratuitement

Ce statut vous permet de gérer simplement votre comptabilité et vous payez des taxes uniquement sur votre chiffre d’affaire ( 24.90% en 2017 + une taxe CFE chaque année qui est différente pour chaque ville).

Attention : La taxe CFE peut être élevée ( 150€ à 300€ même plus ) et vous devez la payer même si vous faîtes 0 en chiffre d’affaire ! C’est donc important d’anticiper cette charge.

Pour ma part je suis déclaré Micro-Entrepreneur en tant que profession libérale. Dans la description, j’ai indiqué que j’étais gestionnaire de blogs.

Une fois que votre statut est réalisé vous devez déclarer chaque mois, ou chaque trimestre, vos gains. Cela nécessite de tenir à jour un livre de recette (j’explique la méthode et vous fait part de mon expérience un peu plus loin).

2 – Création d’un compte bancaire professionnel

Désormais, les Micro-Entrepreneurs doivent obligatoirement avoir un compte bancaire dédié à leur activité. La plupart des banques peuvent vous le proposer en plus de votre compte courant et vous pouvez négocier les frais bancaires.

Pour ma part j’ai choisi une banque en ligne gratuite nommée SOON (pas de frais cachés et carte bancaire gratuite). J’ai publié un avis pour cette banque. A ce jour je n’ai aucun problème avec eux.

3 – Utilisation d’un livre de recette

Vous devez enregistrer tous vos gains dans un livre de recette. Le plus simple est de le faire sur un tableur type fichier Excel.

Dedans vous indiquez la date, la régie publicitaire, la nature du montant (pub ?, affiliation ?), le montant gagné et le mode de paiement.

Personnellement, j’utilise un fichier excel, j’ajoute également deux colonnes : Lien Facture + Lien Facturé. La première correspond aux factures (ou ordre de virement) que je reçois et la seconde aux factures que j’édite (je me dois, par exemple, de générer mes propres factures pour les régies, voir suite de l’article). Tous ces éléments sont enregistrés en format PDF et je fais simplement pointer un lien vers les documents dans mon fichier excel.

monétiser son site livre de recette
voici un extrait de mon livre de recette

4 – Création de factures

Même si c’est bizarre vous devez générer des factures auprès des régie publicitaires qui vous paient. Bien évidemment, vous ne pouvez pas envoyer ces factures mais vous devez les garder en cas de contrôle. Pour réaliser les factures je me suis inscrit sur ComptAE , tout est gratuit et il permet même de gérer vos encaissements, décaissements et livre de recette. C’est un logiciel de comptabilité gratuit et simple en ligne.

présentation comptae
Autoentreprenons.fr (ou ComptAE) permet de gérer votre comptabilité gratuitement

5 – Déclarations des gains à NET ENTREPRISES

Vous devez déclarer vos gains chaque mois, ou chaque trimestre, selon votre choix lors de la création de votre statut.

Pour déclarer les gains vous devez vous rendre sur le portail NET-ENTREPRISES  (les éléments de connexion vous sont fournis par mail).

6 – Déclaration des gains à la DOUANE

Il y a un cas particulier pour les régies publicitaires dont le siège sociale n’est pas situé en France (c’est le cas pour Google / Amazon).

Vous devez obligatoirement déclarer vos revenus pour ces régies à la douane. Tout manquement pourrait vous coûter très cher ! en cas de contrôle (750€ / mois oublié)

Il faut donc vous inscrire sur le site PRO DOUANE

monétiser son site déclaration pro douane
l’inscription sur le site pro douane est simple mais vous devez avoir votre n° SIRET

Une fois inscrit, il faudra se rendre sur l’onglet DES dans les menus à gauche.

présentation saisie des pro douane

Voici la page de saisie :

page de saisie pro douane
la saisie est importante ! il faut arrondir le montant à l’entier le plus proche (supérieur ou inférieur)

Valeur Fiscale = Le montant du gains de la régie arrondi à l’entier le plus proche ( 50.2 = 50 , 50.6 = 51 , 50.5 = 51 )

Numéro de TVE de l’acquéreur C.E = le numéro de TVA de la régie. Comme c’est parfois compliqué à trouver je vous indique celle de GOOGLE et d’AMAZON

  • Pour GOOGLE  le numéro c’est IE6388047V (Google est en Irlande)
  • Pour AMAZON le numéro c’est  LU26375245 (Amazon est au Luxembourg)

Une fois validé vous recevrez un accusé de réception par mail.

Il est conseillé de faire sa déclaration chaque mois, néanmoins vous avez la possibilité de déclarer les mois « oubliés  » dans l’année.

Monétiser son site est-ce vraiment intéressant ?

Vous avez ci-dessus toutes les étapes administratives à faire si vous encaissez des gains pour votre site.

Vous allez avoir des charges non négligeables c’est évident (Taxes , CFE) mais vous êtes ainsi dans la légalité et vous êtes chef d’entreprise ^^

Il faut bien réfléchir lorsque l’on veut monétiser son site, il peut être tentant de ne rien déclarer mais en cas de contrôle vous avez beaucoup plus à perdre.

Certes, cela met des bâtons dans les roues puisqu’il faut essayer d’atteindre un seuil de rentabilité mais, pour moi, c’est une source en plus de motivation qui me pousse à travailler sur le blog et à vous proposer des astuces et des tutoriels gratuitement.

Un commentaire

  1. Bonjour,

    une autre solution pour monétiser son blog est de passer par la plateforme Over-blog.com qui rémunère en droits d’auteur et qui permet donc de s’affranchir de toutes les démarches administratives puisque nul besoin dans ce cas de créer une entreprise ou de se mettre en auto-entrepreneur.
    Pour les gens qui débutent et veulent se lancer, c’est franchement la meilleure des solutions. Après si le site/blog fonctionne du « feu de dieu » on est toujours à temps de basculer vers une autre forme…
    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer